Comment bien choisir son vin

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Que l’on commence à s’intéresser ou à aimer le vin, ou bien que l’on soit profane et que l’on désire acheter une bonne bouteille pour une grande occasion, il peut être difficile au début de savoir opter pour un bon cru. Dans un supermarché, les rayons de vins peuvent être très larges et fournis et prendre une décision à l’aveugle mènera à coup (quasi) sûr à une catastrophe. 

Il n’y a pas de honte à ne pas bien savoir comment acheter du vin. A vrai dire, presque tous les amateurs de bon vin sont un jour passé par là. Comme presque tout, savoir acheter du bon vin ne s’improvise pas du jour au lendemain. C’est une découverte qui peut être assez longue, faite bien sur de ratages et de réussites, de bonnes expériences et de gouts inattendus. Il ne faut pas avoir peur de se lancer dans l’inconnu mais il convient quand même de se fixer certains critères de sélection.

Pour aider nos lecteurs à faire leurs premiers pas, nous avons compilé quelques conseils qui pourront les aider à bien choisir leur vin.

Visez local

Si vous avez la chance d’habiter dans une région viticole, faite la démarche de vous déplacer dans les foires ou les salons consacrés au vin. Vous y trouverez toujours de nombreux professionnels prêts à répondre à vos questions, à vous aiguiller dans votre choix voire même à vous faire gouter des produits. C’est un excellent moyen de découvrir de très bon vins locaux et parfois peu connus, tout en permettant d’affuter votre palais.

Si de tels évènements n’ont généralement pas lieu près de chez vous, vous pouvez toujours demander l’avis d’un expert en vous rendant chez un caviste. Les petits commerces de proximité ont ce grand avantage de permettre un conseil à la clientèle que l’on ne trouvera pas dans un supermarché. 

Analyser une bouteille en magasin

Si le temps vous manque et que vous devez absolument passer dans la journée à la supérette ou au supermarché pour acheter une bouteille de vin en catastrophe, il va falloir apprendre à analyser les différentes options qui s’offrent à vous. En réalité, même lorsqu’on est profane, on peut parfois faire des merveilles en choisissant un bon vin rien qu’en se fiant à son sens de l’observation et de déduction. Quelques pistes pour choisir une bouteille de vin dans un supermarché :

  • Ne vous laissez pas avoir par les étiquettes.

De nombreux produits afficheront des étiquettes au design chic pour se payer une image de luxe afin de tenter le consommateur. Mais si y a bien un domaine ou il ne faut pas juger à la couverture, c’est bien dans l’univers du vin. Ne vous laissez pas avoir par les dorures et le clinquant !

  • Prix, médailles et mises en avant

Il est très fréquent que les bouteilles de vin affichent des prix ou des médailles. Il ne faut ici pas non plus se laisser tromper, car beaucoup de ces prix n’ont pas de réelle valeur et seul un vrai connaisseur saura faire la différence entre un prix et un autre. Sachez quand même que parmi les concours les plus cotés, il y a le Concours de Bordeaux, le Concours des grands vins de France de Mâcon ou encore le Concours Général Agricole.

Parfois, ce sont les magasins eux-mêmes qui décident de mettre en avant certains produits, sous la forme du « vin coup de cœur ». Ces produits-là peuvent des fois réserver de bonnes surprises.

Un dernier conseil avant de partir : faites vous confiance, et n’ayez pas trop peur de vous tromper (ce n’est pas si grave !). Si vous devez acheter plusieurs bouteilles, choisissez des vins différents. Ça augmente déjà les chances de tomber sur une très bonne surprise, et cela permet de multiplier les expériences !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Damien Baigneaux

Oenophile connecté

Ayant grandi sur l'exploitation de mes parents mes souvenirs sont liés à la viticulture aussi loin que je puisse me souvenir. C'est tout naturellement que j'ai poursuivi le chemin tracé par mes parents et leurs parents avant eux en reprenant l'exploitation familiale située Carbon-Blanc en Gironde (première côte de bordeaux). Viticulteur heureux je modernise lentement notre exploitation pour coller au plus prés des nouveaux impératifs de l'époque. A ce titre nous entamons avec succès depuis un an notre conversion du conventionnel vers le bio. J'espère que ce blog vous plaira !

Derniers articles